MÜLLER (L.)


MÜLLER (L.)
MÜLLER (L.)

MÜLLER LUDWIG (1883-1946)

Aumônier militaire, Ludwig Müller est un des premiers chrétiens à adhérer au parti nazi. Dès l’accession de Hitler au pouvoir, le problème des relations de l’Église protestante avec les nazis se pose avec une intensité dramatique croissante. Le 26 avril 1933, Hitler le nomme comme son «homme de confiance et plénipotentiaire pour les questions concernant l’Église protestante». Au mois de mai, les chrétiens allemands et l’Église confessante doivent procéder à l’élection d’un «évêque du Reich» qui sera mis à la tête de toutes les Églises protestantes. Le candidat de l’Église confessante, le pasteur Bodelschwingh, est élu contre celui des chrétiens allemands, Ludwig Müller.

À peine est-il entré en fonction que les chrétiens allemands, soutenus par les SA, organisent des manifestations de protestation contre l’évêque du Reich. Tant et si bien que Bodelschwingh, qui n’est pas à la hauteur de ces machinations, se retire. Le 23 juillet 1933, on procède à de nouvelles élections de tous les corps de l’Église. Tous les fidèles votent. L’avant-veille du vote, Adolf Hitler, dans un discours radiodiffusé, a nettement pris parti pour les chrétiens allemands. Le résultat de la propagande nazie ne se fait pas attendre; les chrétiens allemands obtiennent la majorité des deux tiers pour leur liste, Église et Évangile, qui proclame: «Voici notre directive: bâtissez la nouvelle Église du Christ dans l’État nouveau d’Adolf Hitler... Les chrétiens allemands sont les SA de Jésus-Christ. Ils sont tous camarades sur le front du socialisme chrétien et national...» Puis on procéda à l’élection des synodes des Églises régionales, du synode national et enfin, le 1er octobre 1933, de l’évêque du Reich: Ludwig Müller.

Dès lors, il y eut deux courants antagonistes au sein des Églises protestantes: celui de Ludwig Müller et des chrétiens allemands, défenseurs et propagandistes du national-socialisme, et celui de la Ligue pastorale de secours avec les pasteurs Martin Niemöller, Meiser, Wurm, Bonhœffer. Müller restera jusqu’au bout fidèle à Adolf Hitler. Son état de santé, puis sa mort le sauveront, après la guerre, des sanctions des tribunaux d’épuration.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Muller — Müller Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 1.1 Muller 1.2 Nom composé …   Wikipédia en Français

  • Muller — may refer to: Contents 1 People 2 Characters 3 Other 4 …   Wikipedia

  • Muller — ist ein Familienname. Herkunft und Bedeutung Muller kann eine Form von Müller sein, was sich von der Berufsbezeichnung des Müllers ableitet. Damit ist es auch eine Form von Mueller. Bekannte Namensträger Charles Muller (* 1953), US amerikanischer …   Deutsch Wikipedia

  • Müller — es una palabra alemana que significa «molinero». Es el apellido más común en Alemania y Suiza y el quinto en Austria. Otras formas de este apellido son Miller, común en el sur de Alemania, Austria y Suiza, y Möller, común en el centro y norte de… …   Wikipedia Español

  • MÜLLER (W.) — MÜLLER WILHELM (1794 1827) Sans l’Intermezzo lyrique de Heinrich Heine et sans les deux cycles de lieder, La Belle Meunière et Le Voyage d’hiver , de Franz Schubert, qui se souviendrait encore aujourd’hui hors des limites du monde germanique du… …   Encyclopédie Universelle

  • Müller — may refer to: Müller (surname), a common German surname Die schöne Müllerin (1823) (sometimes referred to as Müllerlieder; Müllerin is a female miller) is a song cycle with words by Wilhelm Müller and music by Franz Schubert Dr. J. W. Müller,… …   Wikipedia

  • Müller [2] — Müller, 1) Friedrich von, weimar. Kanzler, geb. 13. April 1779 in Kunreuth bei Forchheim, gest. 21. Okt. 1849, studierte die Rechte, trat 1801 in den weimarischen Staatsdienst, ward 1804 Regierungsrat und erreichte 1806 und 1807 bei Napoleon die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • MÜLLER (J.) — MÜLLER JOHANNES (1801 1858) L’un des plus illustres physiologistes allemands du XIXe siècle. Johannes Müller forma les premiers anatomo pathologistes et physiologistes de l’Allemagne de cette époque: Du Bois Reymond, Helmholtz, Virchow, Henle,… …   Encyclopédie Universelle

  • MULLER (H. J.) — MULLER HERMANN JOSEPH (1890 1967) Biologiste et généticien américain né à New York. Élève de E. B. Wilson dont le laboratoire était voisin de celui de T. H. Morgan, Muller entra dans le laboratoire de celui ci, la fameuse «fly room»; ensuite,… …   Encyclopédie Universelle

  • Muller — Muller, Hermann Joseph * * * (as used in expressions) Lucas Müller contador Geiger Müller Müller, Johannes Peter …   Enciclopedia Universal


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.